Accueil

Photo eglise suresnes

 

Paroisse luthérienne de Suresnes

3 avenue d’Estournelles de Constant

92150 SURESNES

FRANCE

Résultat de recherche d'images pour "icone téléphone"  01 45 06 15 97

Mail : egliselutheriennesuresnes@gmail.com

 

Nos cultes ont lieu tous les dimanches à 10h45 

Editorial avril 2019

Notre année continue à se dérouler, et nous voici arrivés au mois d’Avril… Le carême approche de sa fin, nous allons bientôt aborder la Semaine Sainte, avec toute cette commémoration des évènements capitaux pour notre salut qui s’y sont déroulés : arrestation de Jésus, procès, condamnation, exécution et surtout RESURRECTION.

            Relisez, dans 1 Corinthiens 15 tout ce que l’apôtre Paul écrit au sujet de l’importance capitale de la résurrection du Christ pour notre vie et notre foi.

            Nous allons revivre tout cela ensemble en paroisse, sans oublier ce qui se passe dans le monde, les weekends gilets jaunes, les évènements en Algérie ou au Venezuela, la Grande Bretagne et le Brexit… bref toutes choses qui impactent nos vies quotidiennes, toutes choses qui ont leur importance pour nous, même si ce n’est pas la même importance vitale que la mort et la résurrection du Christ.

            Je n’oublie pas, bien que ce soit à un autre niveau, l’Assemblée Générale de la paroisse qui aura lieu le dimanche 7 Avril et qui, par delà le côté administratif des rapports et de l’étude des comptes, est surtout le moment où tous ensemble nous pouvons réfléchir à la vie et aux projets de notre paroisse, et vous pouvez donner au Conseil Presbytéral une feuille de route pour l’année à venir.

            Dimanche après dimanche, nous nous retrouvons dans notre Eglise de Suresnes pour écouter la parole de Dieu, pour prier ensemble, pour affermir et nourrir notre foi. Cette respiration, ce moment de partage et de communion, entre nous et avec le Christ, sont d’une importance capitale. Ils nous permettent non de nous extraire du monde et de tous ses problèmes, mais d’avoir la force d’y vivre et d’y lutter pour toujours plus de justice et de fraternité.

            Au cours du culte du Dimanche de Pâques, que j’aurai l’honneur et la joie de présider, il y aura aussi le baptême d’un bébé, premier d’une série puisqu’il y en a un par mois d’ici cet été, signe que notre paroisse est jeune, vivante et qu’elle a un avenir.

            J’espère que nous serons nombreux tous ces dimanche du mois d’avril, et je vous donne rendez-vous particulièrement ce dimanche de Pâques.         

Pasteur Yves GOUNELLE

 

          

 

 

 

  

 

 

AGENDA du 1er au 30 avril 2019

CULTES A 10H45

  • Dimanche 7  avril  - dès 10H00

Christine VIVIANI-BLANCHET

Assemblée Générale

  •  Dimanche 14 avril  - Les Rameaux

Bernard KAPUKU

  •  Vendredi Saint 19 avril - Veillée de 19H00 à 20H00

  •  Dimanche 21 avril - Pâques

Pasteur Yves GOUNELLE

Baptême d’Emma BAVOUIDINSI

  •  Dimanche 28 avril

Pasteur Jean-Frédéric PATRZYINSKI

Inspecteur Ecclésiastique

 

CATECHISME de 10H30 à 14H30

Dimanche 28 avril - Apporter son pic-nic

 

ETUDE BIBLIQUE A 15H00

Mercredi 17 avril

 

CHORALE A 20H00

Tous les lundis

 

CONSEIL PRESBYTERAL A 19H30

Mardi 9 avril

 

ASSOCIATION  LES AMIS de 18H00 à 19H00

Présidente : Patricia Hildebrand

Mardi 9 avril


Assemblée générale

 Dimanche 7 avril 2019 –10H00

A quoi sert une Assemblée Générale d’Eglise ?

A donner un rapport d’activités (cultes, école biblique, étude biblique, chorale, évènements, etc par la Présidente du Conseil Presbytéral), un rapport moral du Pasteur (Le Pasteur Gounelle) et un rapport financier (par le Trésorier).

Petit rappel du fonctionnement des églises de l’EPUDF :

Tout commence par la paroisse avec son assemblée et le Conseil Presbytéral qu’elle a élu lors d’une assemblée générale.  Notre Conseil est composé du Pasteur-Accompagnateur Yves GOUNELLE vice-président, de la Présidente Christine VIVIANI-BLANCHET, du Trésorier Albert BOUM, du Secrétaire Daniel LAGRAVIERE et des conseillers et conseillères Elke ARMERY, Janine EMDE, Patricia HILDEBRAND, Norbert KOUMAJO KOUAME, Tristan POIRIER.

Le Conseil désigne 2 à 3 délégués pour représenter la Paroisse au Synode Régional. Il s’agit pour Suresnes de Christine VIVIANI-BLANCHET, Patricia HILDEBRAND et Janine EMDE (en l’absence d’un Pasteur titulaire).

Le Synode Régional luthérien : il est composé d’un tiers de Pasteurs et de deux-tiers de laïcs. Les laïcs représentent donc chaque paroisse. Le Synode a lieu en novembre. Il vote le budget de la Région (principalement ce qui concerne les salaires des Pasteurs), de tout ce qui a trait au bon fonctionnement des paroisses et des institutions régionales.

Le Synode élit des délégués pour représenter la Région au Synode National.

Qui peut participer à l’Assemblée Générale de notre Eglise ?

Tous les paroissiens qui ont demandé à être inscrits dans le registre paroissial. Vous pouvez encore vous inscrire si vous avez oublié de le faire.

Comment participer ?

Soit en étant présent lors de l’Assemblée, soit en donnant une procuration. Tous les membres inscrits ont reçu par messagerie une convocation avec l’ordre du jour et une procuration vierge.

Pourquoi est-ce si important ?

Parce que nous sommes tous membres, quelle que soit notre situation dans la paroisse. Parce qu’il est important de connaitre la situation spirituelle et matérielle de notre église, et d’y participer. Parce que nous sommes tous appelés à être témoin de la bonne nouvelle qu’est l’Evangile.

Votre présence à cette assemblée est PRIMORDIALE.                                                                                        Nous devrons prendre des décisions tous ensemble sur l’avenir de notre paroisse.                                                Plus que jamais cette année !

Venez nombreux.

La multitude de ceux qui avaient cru n'était qu'un cœur et qu'une âme.                                                                              Nul ne disait que ses biens lui appartinssent en propre, mais tout était commun entre eux.

Actes 4:32       

 

Comprendre la foi chrétienne

 

VENDREDI SAINT

Relaté par les quatre Evangiles, le vendredi saint rappelle annuellement le jour de la mise à mort de Jésus. Ce dernier, crucifié, agonise sur une croix et remet son esprit entre les mains de Dieu qu’il nomme « père ». Les cultes célébrés ce jour-là dans toutes les Eglises chrétiennes rappellent cette mort. C’est un jour qui est de ce fait empreint d’un profond respect et de tristesse.

La mort du Christ est centrale dans la foi chrétienne et la fête de Pâques – jour de la résurrection du Christ - se comprend à partir du désespoir et de la détresse absolue vécue ce jour-là. A cette extrémité infinie correspond la victoire sur la mort, la désespérance va devenir certitude et confiance inébranlable. Les martyrs témoigneront en affirmant leur foi au Christ mort et ressuscité pour eux.

Le vendredi saint est aussi le moment où la communion avec toutes les souffrances du monde est la plus soulignée. A la lumière de la résurrection la commémoration de cette mort n’est pas que tristesse, les croyants y discernent la plénitude d’un don qui est en train de sauver le monde. Tout comme la mort est suivie de la résurrection, nous croyons que l’Histoire sera menée à son terme, c’est à dire au Règne de Dieu.

C’est un jour férié en Alsace et dans le département de la Moselle. L’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni et la Suisse en ont également fait un jour férié.

Source : Bruno Holcroft .www.Protestants.org

PÂQUES

Pâques est la fête chrétienne la plus ancienne et la plus importante. Elle a ses origines dans la culture juive. Dans l'Ancien Testament, elle fut instituée par Dieu en commémoration de la sortie d'Egypte du peuple hébreu (Ex 12), elle se nomme Pesach, ce qui signifie action de passer, d'épargner. La communauté juive célèbre cette fête le 14 Nisan de son calendrier liturgique.

Pour les Chrétiens, Pâques commémore la mort et la résurrection du Christ, telles qu'elles sont relatées dans les évangiles (Mt 26-28 ; Mc 14-16 ; Lc 22-24 ; Jn 18-20) sous le nom "d'Histoire de la Passion", Pâques mettant l'accent sur l'évènement de la Résurrection.

Dans le christianisme primitif, Pâques fut célébré tous les dimanches. Ce n'est qu'en 325 de notre ère, au Concile de Nicée, qu'on fixa la fête le 1er dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe de printemps. De ce fait, Pâques est fêté au plus tôt le 22 mars et au plus tard le 25 avril.

La mort et la résurrection de Jésus constituent l'événement central de la foi chrétienne. Par sa victoire sur la mort, la résurrection de Jésus illumine son identité en tant que Fils de Dieu. A partir de la résurrection, la mort à la croix prend tout son sens. Jésus est mort pour l'humanité pécheresse, séparée de Dieu (Ro 5.8). 1 Co 15.14 déclare : "Si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine".

La fête de Pâques rappelle au croyant que Jésus lui offre le salut en sa mort, et la vie éternelle en sa résurrection. Ainsi, la mort humaine est relativisée et la limitation de la vie ici-bas n'est plus enfermée, bien au contraire, elle s'ouvre sur l'espérance fondée sur la foi ; l'espérance que Celui qui est mort pour nous est aussi ressuscité pour nous. "Vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l'a ressuscité des morts" (Col. 2.12).

Ex=Exode ; Mt=Matthieu ; Mc=Marc ; Lc=Luc ; Jn=Jean ; Ro=Romains ; Co=Corinthiens ; Col=Colossiens

Source : Pascale JAHN www.Protestants.org

 

 

Le baptême chez les protestants

C’est Jésus-Christ lui-même  qui a institué le baptême en proclamant à ses disciples : « Allez faites de toutes les nations des  disciples ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à obéir à tout ce que je vous ai commandé. » (La Bible, Évangile de Matthieu,  chapitre 28, versets 18 à 20).

Ainsi, par le baptême, le baptisé entre  dans la grande famille chrétienne. En effet, pour les chrétiens de confession réformée, luthérienne, orthodoxe et catholique, il n’y a qu’un seul baptême. L’Église locale, qui reçoit le baptisé, représente l’Église universelle en accompagnant le baptisé et sa famille dans leur cheminement spirituel.

Le baptisé reçoit le souffle de l’Esprit grâce auquel peut commencer une vie de foi. Dans cette relation  à Dieu par l’Esprit, la capacité est  donnée à l’être humain  de mettre avec détermination et constance sa vie en cohérence avec sa foi. Ce sera son action  de grâce,  sa manière de remercier pour l’amour reçu.

L’adulte s’engage lui-même  en conscience à répondre au don d’amour que Dieu lui offre. Il est  responsable de son cheminement qui l’a amené à demander le baptême, cheminement qu’il continuera avec l’aide de l’Esprit de Dieu, de la Bible ainsi que des  frères et sœurs dans la foi.

Pour l’enfant, ce sont les parents et les parrains et marraines qui s’engagent à cheminer, avec leur enfant, dans la foi. Ils reçoivent l’aide de l’Église, dans laquelle  ils sont  inscrits, pour lui donner les moyens de connaître l’Évangile, la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ qui offre l’amour de Dieu pour le monde. Il appartient donc  aux adultes, qui l’accompagnent, de lui présenter la foi chrétienne dans toute  sa force libératrice. L’enfant restera toujours entièrement libre car on ne peut forcer  à croire, ni à s’engager. Un jour, il pourra  décider de s’approprier ou non ce baptême reçu.

S’engager sur le chemin de la relation à Dieu est toujours quelque chose  de personnel,  toujours possible pour tous, à tout moment  et toujours une réalité vécue avec d’autres.

Lire la bible

       L’EgLire la bible2lise protestante unie de France lance une dynamique de réflexion et d’expérimentation de lecture de la Bible en 2018-2021:    

        La Bible au cœur de la spiritualité protestante.

        Selon un sondage Ipsos en 2010 pour l'Alliance biblique française, 37% des Français possèdent une Bible et parmi eux, 3 % la

         lisent tous les jours ou presque, 2% au moins une fois par semaine. Les protestants lisent-ils toujours la Bible ? Quel est le statut

         des Écritures bibliques entre les courants protestants ?

Cinq ans après la création de l’Eglise protestante unie et des manifestations autour des 500 ans de la Réforme protestante en 2017, quelle est la place de la Bible dans la spiritualité et l’engagement protestant ? Pour y répondre, le Conseil national a décidé de mettre en œuvre un projet pluriannuel en 2018-2021 pour impulser une dynamique d’encouragement à la lecture de la bible. Il a nommé un groupe d’animation pour recenser les outils existants d’animation biblique et organiser des journées de rencontres interrégionales.

Une équipe autour du pasteur Paolo Morlarcchetti coordonne cette dynamique interregionale 2018-2021.

Le numéro 7 de la revue Ressources et la deuxième journée interrégionale qui a eu lieu le 1er septembre 2018 à Paris, sur le thème lire la bible dans les groupes de maison sont les premiers jalons pour réaffirmer la place de la Bible au cœur de notre spiritualité protestante.

Pour en savoir plus :

https://www.eglise-protestante-unie.fr/fiche/ateliers-stages-et-formations-animation-biblique-9633

Article paru dans www.eglise-protestante-unie.fr

Nous vous rappelons que notre paroisse organise une fois par mois une étude biblique le mercredi après-midi. Si vous désirez lire et comprendre la Bible nous pouvons vous proposer un autre moment de la semaine. Dans ce cas, prenez contact avec Christine.

 

                      

Association "Les Amis de la Réconciliation"

"Les Amis de l'Eglise de la Réconciliation" est une association créée depuis plus de 5 ans pour aider notre paroisse de Suresnes à gérer son presbytère  - qui ne loge pas de pasteur, pour l'instant. De plus, elle participe à des activités diaconales.

Le bâtiment sur 2 étages et un rez de jardin peut loger 7 personnes. Les chambres meublées peuvent être mises à disposition à l'année pour une certaine contribution. Elles comportent toutes des sanitaires et une salle de douche à partager en commun ainsi qu'un salon commun au 2ème étage.

L’offre de logement étudiant en Ile de France étant particulièrement restreint et onéreux, il a été décidé de donner la priorité aux étudiants afin de les aider à trouver un logement à moindre coût et à leur permettre de bénéficier de l’APL. 

Des chambres seront disponibles pour la rentrée, n'hésitez pas à nous contacter :

Patricia Hildebrand 06 88 84 79 95 ou Christine Viviani 06 60 77 04 57

Mais l’association aide également ses frères et sœurs en Christ n’ayant pas de lieu de culte.

C'est pourquoi, tous les dimanches après-midi de 13 h 30 à 16 h 30,  elle a mis l'église à disposition de la communauté baptiste camerounaise "Bethel" afin qu'elle y célèbre son culte hebdomadaire.

La salle sous l'église est également proposée pour la tenue de réceptions ou d'assemblées générales.

Enfin, notre Association a financé des actions extérieures ou intérieures  à la paroisse : notamment  l'installation de la bibliothèque de rue,  intitulée  "Tire-Lire " - qui repose sur le muret de notre jardin. Elle rencontre un très fort succès et est très fréquentée par les habitants du quartier

Grâce aux contributions et dons qu'elle reçoit l'association veille à l'entretien et à la réparation des matériels : chauffage – chauffe-eau – extincteurs ainsi qu'au renouvellement des fenêtres.

Le jardin a besoin également d’un entretien particulier sans compter l'élagage de certains arbres qui nécessitent des sommes importantes.

Merci d'avance pour les bonnes volontés qui voudraient se joindre à nous.

 

 

Patricia HILDEBRAND

Les 500 ans de la Réformation

Img 0096

Les 500 ans de la Réformation

 

​ Le 31 octobre 1517, Martin LUTHER, alors moine, prêtre et professeur de Nouveau Testament de l’Eglise Catholique romaine, affiche, sur la porte de son Eglise à Wittenberg (Allemagne) 95 « thèses », donc 95 affirmations pour lesquelles il demande à ses pairs de discuter avec lui. Cette pratique était courante en ces temps-là et il n’y a là rien de révolutionnaire, si ce n’est le contenu de ces thèses qui, fondées essentiellement sur l’Epitre de Paul aux Romains et celle aux Galates, remettaient au centre la grâce de Dieu et la foi, en opposition frontale avec le développement de la nécessité des œuvres défendue alors par l’Eglise Catholique !

​Nous n’allons pas refaire l’histoire de cette période, d’excellents ouvrages existent pour ceux qui veulent rafraichir leur connaissance sur le déroulé des évènements qui va conduire à la rupture de l’Eglise d’Occident entre Catholiques et Protestants (le grand schisme qui avait rompu l’unité de l’Eglise entre Eglise Orthodoxe à l’Est, et Eglise Catholique à l’Ouest date, lui, de 1054).

​Après avoir fêté durant tout le mois d'octobre cet anniversaire, continuons à vivtre dans la joie et la reconnaissance la Parole de Dieu.