Archives

Editorial Septembre 2018

            Retour du ciel gris et de la fraicheur : pas de doute, après l’été, la chaleur caniculaire et pour beaucoup les vacances, voici venu le temps de retourner à nos occupations quotidiennes, notre école ou notre travail…

            Mais au milieu de tout cela, il y a la joie de retrouver nos amis, notre paroisse, ce lieu où nous venons écouter la Parole de Dieu chaque semaine, où nous venons prier ensemble, chanter ensemble, étudier la Bible en groupe etc…

            Une nouvelle année d’activités commence, année que nous pouvons occuper positivement en la consacrant à Notre Seigneur, en en faisant pour nous, notre famille, notre cercle d’amis une année tournée vers les autres, une année de fraternité et d’amitié fraternelle.

            Alors bien sûr nous aurons nos problèmes, nos échecs, nos désillusions, comme chaque année, mais nous aurons aussi la force de les surmonter, l’aide de nos frères et sœurs en Christ qui sont là autour de nous et qui peuvent nous aider à nous relever, à nous remettre en selle et à redémarrer.

 

            Cette année scolaire, ou année d’activités, qui s’ouvre devant nous sera ce que nous en ferons : c’est à nous de la placer sous le regard et la bénédiction de Dieu, c’est à nous de la vivre, notamment au sein de notre paroisse, avec nos amis, frères et sœurs dont nous avons besoin et qui ont besoin de nous.

            Ne restez pas seul dans votre coin, rejoignez les activités de votre paroisse : elles sont rappelées dans ce Bulletin… Et souvenez-vous que nous pouvons ensemble partager les joies et les peines, les moments forts et les moments creux, et que c’est ensemble que nous formons le peuple de Dieu.

            Dès le 2 septembre, nous nous retrouverons tous avec joie à 10h45 dans notre Eglise de Suresnes… A bientôt…

                                                                                               Pasteur Yves GOUNELLE

 

 

Editorial Juillet Août 2018

Et voici le mois de Juillet, et en plus il fait enfin beau et chaud !!

 Il va être temps, pour les uns et les autres, de partir en vacances pour prendre du repos et changer d’air !! Sport, retrouvailles familiales ou amicales, tourisme, bref chacun a son projet… mais du coup la ville va se vider, et donc nous allons suspendre nos activités paroissiales après le 8 Juillet ! Vous trouverez tous les détails de notre programme de rentrée dans ce Bulletin…

Bien entendu, ce ne sont pas des vacances où Dieu serait absent, et là où nous allons, il est tout à fait vraisemblable que vous trouviez une paroisse pour au minimum aller au culte le dimanche matin. N’hésitez pas à découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux paroissiens, un nouveau temple, un nouveau pasteur : ce sont toutes ces différences qui nous enrichissent !

Et pour ceux qui seraient dans un désert spirituel (il y en a quelques-uns en France…) je vous rappelle que tous les dimanches, à 8h30 du matin sur France Culture, vous pouvez écouter le culte proposé par la Fédération Protestante de France.

Car en plus de la détente, du tourisme, du sport, des rencontres, cette période de vacances peut aussi être une période de ressourcement spirituel (lectures, conférences, que sais-je encore ?) où nous disposons de plus de disponibilité que pendant l’année remplie par nos activités diverses… Saurons nous être à l’écoute ? saurons nous être attentifs ? profiter de ce temps pour amasser des trésors de sagesse et de spiritualité ?

Je vous souhaite à tous de profiter de cette période, d’en tirer bénéfice et de revenir à la rentrée, afin de faire profiter les autres de tout ce que vous aurez engrangé.

            Bonnes vacances à tous ceux qui peuvent en prendre…

 

                                                                   Pasteur Yves GOUNELLE

 

 

 

Editorial juin 2018

            Voici donc la fin de ce mois de mai, si curieux en raison du nombre de jours de congé et de « ponts » ; si curieux en terme de météo puisque nous sommes passés du très chaud au très orageux, avec le cortège de dégâts et d’inondations ; si curieux aussi dans le nombre de jours de grèves et de manifestations !!

            Heureusement, ce mois se termine avec l’exploit de Mamoudou qui a sauvé par son courage un enfant de 4 ans suspendu à un balcon… Si on se souvient de ce musulman qui, lors de l’attaque de l’Hyper Casher, avait au risque de sa vie sauvé des clients juifs de la folie meurtrière des islamistes radicaux, ceci nous rappelle que les immigrés sont des hommes avec eux aussi leurs compassions et leur courage, et cela nous oblige à un regard moins… raciste sur ces gens qui vivent en France.

            Nous arrivons en Juin ce qui nous conduit immédiatement à penser examens, pour les lycéens et les étudiants ; puis vacances d’été pour un bon nombre d’entre nous !!

            Mais avant ces départs en vacances, il y aura bien entendu des cultes tous les dimanches dans notre Eglise de Suresnes à 10h 45 et il y aura ce grand rassemblement œcuménique (églises évangéliques, catholiques, orthodoxes et protestantes ensemble) le samedi 9 Juin de 14h00 à 22h00 au stade Yves du Manoir à Colombes. Le pasteur Denis HELLER précise : « ce sera une manifestation festive, dynamique et joyeuse… ». Vous en saurez plus dans les pages de ce bulletin, mais n’oubliez pas que, pour des raisons évidentes de sécurité, il est nécessaire de s’inscrire sur le site www.Colombes2018.jourduchrist.fr. Il nous faut être nombreux ce jour-là : notez vite la date !!

            Le bulletin que vous avez entre les mains vous indiquera les autres activités de ce mois de juin, avant la dispersion de l’été puisque nous n’ouvrirons pas notre église les dimanches d’été.

            Et souvenez-vous que si l’été est une période de vacances, ce ne sont pas des vacances pour notre foi, et qu’au contraire, nous pouvons utiliser cette période avec moins d’activités professionnelles pour approfondir nos méditations et notre temps de réflexion et de prière.

 

                                                                   Pasteur Yves GOUNELLE

Editorial mai 2018

Voilà revenu le « joli mois de mai » tant chanté par les poètes !!

         Après le temps estival d’une partie du mois d’Avril, nous ne serons peut-être pas convaincus par la météo de ce mois de mai, mais comme nous le savons tous, nous n’avons aucune influence sur la météo (même si celle-ci a une influence sur notre moral) et nous sommes bien obligés d’accepter le temps comme il vient !

         Ce mois de mai est aussi le mois des « ponts » et des semaines de travail légères et entre coupées de jours chômés. Mais bien entendu, nos activités paroissiales vont cependant avoir lieu, et nous espérons vous voir nombreux aux activités prévues et rappelées dans ce bulletin : non seulement les cultes du dimanche matin, mais les études bibliques, les répétitions des chorales et autres activités.

         Il n’y aura pas de culte le jeudi de l’Ascension, mais nous nous souviendrons quand même qu’il s’agit d’une fête chrétienne, et nous nous retrouverons tous pour fêter la Pentecôte, ce jour où le Saint Esprit a été répandu sur les disciples de Jésus, 50 jours après sa résurrection, et qui a donc marqué le début de la formidable expansion du christianisme, le début de l’évangélisation du monde entier. Nous nous retrouverons donc tous le dimanche 20 mai pour cette fête importante…

         Enfin, nous continuerons tout au long de ce mois à porter dans nos pensées et nos prières les malades que nous connaissons, et aussi le fragile espoir de paix et de réconciliation entre les deux Corées, auquel nous avons assisté fin avril ! ces évènements nous montrent que le pire n’est pas toujours certain, même si pour l’instant il nous faut les recevoir avec prudence.

         Alors bon mois de mai à tous, et retrouvons nous nombreux chaque dimanche à 10h45 pour le culte dominical.

 

                                                                 Pasteur Yves GOUNELLE

Editorial avril 2018

Nous nous souviendrons de la semaine sainte 2018 !

      Elle a commencé, juste avant les Rameaux, par l’attentat dans le Super U de Thèbes. Nous avons suivi cette cavalcade tragique qui a fait 3 morts et conduit une employée du Super U à être otage du terroriste. Nous avons suivi l’acte héroïque du Colonel de Gendarmerie Beltrame qui de sa propre initiative, hors de toute procédure prévue ou de tout protocole,  et sans hésiter s’est livré sans arme au terroriste pour prendre la place de cette employée, appliquant le principe qui veut que les membres des forces de l’ordre (gendarmes ou policiers) ont pour devoir premier de protéger la vie de leurs concitoyens. Il a ainsi sauvé la vie de cette jeune femme ; il a rendu à une fillette de 3 ans sa maman qui n’aurait certainement pas survécu sans cela.

     Il a payé ce geste très cher, puisque il l’a payé de sa vie… ce qui était prévisible puisque ayant déjà abattu 3 personnes, le terroriste n’avait plus rien à perdre !

    Nos concitoyens ne se sont pas trompés sur l’acte d’héroïsme extrême de ce gendarme, et des centaines de messages ont été envoyées dans toutes les brigades de gendarmerie du pays, des centaines de lycéens et de collégiens ont applaudi le convoi funèbre descendant la Rue Soufflot, des centaines d’anonymes ont bravé le froid et la pluie pour venir aux Invalides dire leur admiration et rendre un dernier hommage à ce gendarme.

    Avez-vous écouté ou lu les témoignages de la maman d’Arnaud Beltrame, ceux de sa veuve, ceux de ses frères? Comme l’a très bien dit le Directeur de La Vie, journal catholique, « ce qui frappe, ce n’est pas ce qu’ils disent, c’est ce qu’ils ne disent pas… ». Ils ne disent pas la haine, ils ne disent pas le racisme, ils ne disent pas le rejet des autres. Ces témoignages sont impressionnants de foi et de dignité, et la veuve souligne que l’engagement chrétien d’Arnaud est la source de ce geste héroïque inouïe.

    Alors comme nous sommes en France, la polémique a surgi dans les réseaux sociaux : un officier de gendarmerie ne peut être que républicain, et donc laïc, et sa foi personnelle n’aurait rien à voir dans l’histoire !! Balivernes. On ne peut pas découper ainsi la personnalité humaine en diverses cloisons étanches, on ne peut pas dire qu’Arnaud BELTRAME était chrétien parce que gendarme, ou gendarme parce que chrétien, bien entendu ; mais en lui les principes de sa mission (sauver et protéger nos concitoyens) et les principes chrétiens sont intimement tissés. Et le témoignage de toute sa famille nous montre une famille unie, fondée sur les principes de la foi chrétienne, une famille où cette foi n’est pas un vernis léger sur le reste, ou une foi du dimanche, mais une conviction profonde, réfléchie et conduisant à l’action.

    Tout notre semaine sainte a donc été accompagnée par ce témoignage, accompagnée par cette découverte qu’au fond, dans notre France laïque et désabusée de 2018, un homme de foi s’est dressé et, au prix de sa vie, a limité l’horreur des crimes que commettait cette petite frappe de banlieue.

    Merci à Arnaud, à sa mère, à sa veuve et à ses frères, d’avoir accompagnée d’une sorte de parabole en actes cette semaine sainte, merci de nous montrer qu’aujourd’hui encore des hommes sont prêts à relever le défi de la protection des autres… et nos policiers et gendarmes paient d’un très lourd tribut chaque année cette mission essentielle.

    Le dimanche de Pâques a clôt cette semaine, nous emportant dans la certitude de la Résurrection du Christ.

    Non, nous n’oublierons pas cette semaine sainte 2018.

 

                                                                            Pasteur Yves GOUNELLE

                                                                                                                                                                                

Editorial mars 2018

 Le mois de février a beau être le plus court des mois, il a été cette année fertile en évènements ! qu’il s’agisse des problèmes de circulation occasionnés par la neige sur Paris et sa région, puis des inondations catastrophiques, et enfin à la fin du mois, d’un épisode de froid sibérien que l’on n’avait plus vu à Paris depuis 2005…

            Cela n’a pas empêché notre paroisse de continuer à vivre, nos cultes d’être célébrés et le conseil presbytéral de se réunir.

            Le présent bulletin vous donnera les informations concernant la vie concrète de la paroisse : dates des études bibliques, de la chorale etc. A noter principalement l’organisation d’un repas fraternel le dimanche 18 mars, qui sera le second du genre ! Ces repas sont importants pour nous permettre de nous rencontrer et de nous connaitre mieux, pour créer et resserrer les liens entre nous, paroissiens de Suresnes !

            Et bien entendu, je n’oublie pas que le mois de mars se terminera par la semaine sainte, le dimanche de Pâques cette année étant le dimanche 1°avril : vous trouverez aussi dans ce bulletin les informations concernant les offices prévus pour le Jeudi saint, le Vendredi saint, et le dimanche de Pâques. Au cours de ce culte du 1° avril seront célébrés un baptême d’adulte et une confirmation, les deux impétrantes nous invitant ensuite pour un repas dans la salle sous l’Eglise.

            Bon mois de mars à tous… les vacances de ski seront terminées, mais de nombreuses activités auront lieu, notamment dans notre paroisse, et nous vous y attendons nombreux pour témoigner de notre foi en Jésus Christ et de notre amour fraternel entre paroissiens.

 

 

                                                                            Pasteur Yves GOUNELLE

Carême 2018 : c'est quoi le Carême?

 

Ce terme très utilisé dans le langage courant est étymologiquement affilié au mot Quadragésime (quadragésima en latin) qui signifie littéralement quarantième. Ainsi, le Carême désigne la période de quarante jours précédant Pâques durant laquelle le croyant est invité à méditer sur sa propre vie en ayant à l'esprit le cheminement du Christ jusqu'à la Croix. Cette démarche spirituelle a notamment pour but de raviver la foi et de sortir le Chrétien de son inertie, de son endormissement en le poussant à abandonner sa routine quotidienne.

D'un point de vue historique, l'Eglise primitive organisait ce temps autour de la préparation au baptême des catéchumènes qui était célébré la nuit de Pâques.
A partir du IVe siècle le temps de Carême devient de plus en plus consacré à la pénitence et au renouvellement de toute la communauté croyante par la pratique du jeûne et de l'abstinence de certaines viandes.

L'Eglise orthodoxe a opté pour une application radicale de la pratique pénitentielle qui est encore aujourd'hui très stricte. Le catholicisme a à l'inverse peu à peu assoupli ses exigences en ne recommandant plus que le jeûne le mercredi des Cendres (premier jour de Carême) et le Vendredi Saint, ainsi que l'abstinence de viande tous les vendredi.


La Réforme n'a en rien contesté l'importance du Carême pour la spiritualité, mais elle n'impose pas la pratique de la pénitence. Il faut cependant relever que le luthéranisme a continué d'insister sur l'importance de la remise en question et du recueillement de sorte qu'une maigre forme de pratique pénitentielle a été maintenue (abstention de viande le Vendredi Saint et pendant longtemps interdiction de célébrer des mariages qui sont propices à la fête et au repas copieux).


Mais d'une manière générale le protestantisme est beaucoup moins directif que les autres confessions. Il part du principe que chacun est libre de vivre ce temps de préparation de Pâques selon ses convictions car aucune consigne particulière n'a été laissée par les Apôtres.


Actuellement, les Eglises de la Réforme ont malgré tout la volonté de marquer ce temps de Carême par l'organisation de nombreuses actions incitant le croyant à aller vers les autres (sous formes de don ou d'action humanitaire par exemple).

Astrid VOGLER
©www.protestants.org

 

 

Editorial février 2018

Et nous voilà déjà en Février !! Le temps passe très vite… C’est ce mois-ci que nous entrons dans le Carême, cette période où nous nous préparons à la fin tragique du ministère de Jésus Christ sur la terre.

         Comme le rappelle notre Inspecteur Ecclésiastique dans Paroles Protestantes, « cette période de 40 jours rappelle ceux que Jésus a passé au désert » (Matthieu 4/1-11 et textes parallèles dans Marc et Luc). L’Inspecteur nous rappelle aussi que le Carême est inscrit dans la tradition luthérienne, mais Calvin, n’en trouvant pas de tracs dans les textes des apôtres, ne l’a pas retenu…

         Il n’empêche que, dans notre Eglise Unie, réformés et luthériens se sont mis d’accord pour soutenir les 3 actions proposées par l’Entraide Luthérienne, à savoir soutenir l’action de la paroisse réformée de Saint Maur dans son action pour l’apprentissage du français par le théâtre ; aider l’Armée du Salut pour l’achat d’une vitrine réfrigérée pour l’épicerie sociale des Lilas ; et enfin participer à la réhabilitation d’un orphelinat protestant en Haïti après les passages du cyclone Matthew en 2016 et de l’ouragan Maria en 2017. Nous pouvons nous associer à ces actions par chèque à l’ordre de  l’Entraide Luthérienne, adressé 16 rue Chauchat, 75009 PARIS.

         Par ailleurs, n’oubliez pas les 6 conférences de Carême qui seront assurées par le pasteur Laurent SCHLUMBERGER, ancien Président de l’EPUdF chaque dimanche à partir du dimanche 18 février de 16h à  16h30 sur France Culture.

         Et bien sûr, tout au long de cette période, les activités de notre paroisse continuent, non seulement le culte du dimanche à 10h45, mais les études bibliques, catéchèse, chorale, conformément au programme que vous trouverez dans les pages suivantes.

         Je souhaite que cette période de carême soit enrichissante pour chacun d’entre vous et vous permette à chacun de vous préparer à vivre la commémoration de la semaine sainte et de la résurrection du Christ.

 

 

                                                                            Pasteur Yves GOUNELLE

Conseil presbytéral du 16 janvier 2018

Les sujets suivants ont été abordés :

  1. Bilan de la fête des enfants. Positive et chaleureuse.
  2. Un projet pour Pâques avec les enfants. Suite à la saynète mimée de Noel, les parents et les enfants ont demandé à renouveler l’expérience. Il y aura donc quelque chose de préparé avec les monitrices de l’Ecole Biblique et avec l’aide de Sandrine.  
  3. Parcours Alpha Classique : Sandrine et Paul vont participer à un week-end de formation de l’association « Parcours Alpha », dont l’un des animateurs est connu de notre paroisse. Il s’agit de François Danthon, animateur d’Eglise de  Témoins et également Président du Conseil Presbytéral de la Paroisse Luthérienne de la Résurrection – Paris 15ème.

Le projet définitif sera présenté en premier au Conseil Presbytéral le 16 Février. Nous aurons donc bientôt le lancement d’un groupe « Parcours Alpha classique » dans nos murs.

Pour en savoir plus, vous pouvez aller sur le site : www.parcoursalpha.fr

  1. Projet de vie de la Région Luthérienne : nous devons envoyer nos commentaires avant le 17 Mars…. Il est donc urgent que l’on en discute ensemble.
  2. Accessibilité aux handicapés : Christine a reçu mercredi 31 janvier un entrepreneur qui présentera un projet à l’architecte du patrimoine, Mr Dehu, et un devis dans les prochains jours.

Les travaux prévus :

.Une signalétique pour les malvoyants (repère au sol)

. Une petite plateforme amovible à poser sur la marche de l'église (il faudra ranger cette petite plateforme dans la sacristie à droite)

. Une signalétique de la première et dernière marche de l'escalier menant au péron de l'église. Il faudra également probablement réparer quelques marches en piteux état

      . Modification de la rambarde. Elle n'est pas conforme car trop haute. Elle sera plus      basse avec une deuxième rambarde. Ca veut dire qu'il y aura 2 niveaux sur la même         rambarde permettant ainsi aux personnes agées de saisir l'une ou l'autre suivant son   handicap. La rampe  sera plus longue.

  1. Les finances : au plus bas mais nous sommes à jour en ce qui concerne la cible versée à l’église régionale.

Editorial janvier 2018

C’est avec beaucoup de plaisir que je souhaite à tous, je veux dire à chacune et chacun d’entre vous, et que je souhaite aussi à notre paroisse de Suresnes une

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2018,

placée toute entière sous le REGARD ET LA BENEDICTION

de Notre Seigneur Jésus Christ.

 

         Vous le savez bien, cette année ne pourra être bonne pour notre paroisse que si vous y mettez du vôtre !! Nous essayons de mettre en place plusieurs activités (culte, études bibliques, chorale) en plus bien sûr de l’école du dimanche et de la catéchèse… Mais c’est votre présence qui peut rendre toutes ces activités utiles, attractives, qui peuvent créer et cimenter la communauté. Nous comptons donc sur vous pour faire un effort et venir participer à la vie de l’Eglise : le culte a lieu tous les dimanches, bien sûr, et pour le reste vous avez le programme dans ce bulletin !

 

         Et enfin, il faut que nous nous souvenions tous que si, en Jésus Christ, le salut est GRATUIT, par contre l’Eglise elle a un coût : entretien des bâtiments, chauffage, éclairage, participation aux salaires des pasteurs et à leurs retraites, participation à la Faculté de Théologie etc… Pour tout cela, nous ne disposons d’aucune aide ou subvention : seules les cotisations des paroissiens nous permettent de faire face. Comme cela vous a été montré lors du dimanche d’offrande de Novembre, nous avons trop peu de cotisants réguliers : le numéro IBAN de notre compte s’affiche sur ce bulletin, et il vous est possible donc de faire un virement mensuel sur le compte de l’Eglise…

 

         Année nouvelle ! Oui mais elle ne sera vraiment nouvelle que si chacun y met du sien et prend ses responsabilités. Notre certitude, c’est que le Seigneur nous accompagnera et nous permettra de tenir les engagements que nous prenons

                                                                                                                                                                                 

 

                                             Pasteur Yves GOUNELLE

Noël 2017

VIGILE DE NOEL / CULTE DE NOEL

Comme chaque année, nous avons célébré la Vigile (veillée) et le Culte de Noel avec nos amis/es de l’église réformée de Rueil-Nanterre.

Un travail préparatoire de la Vigile avait été organisé avec le Pasteur Wiblé, et sa stagiaire Céline, ainsi qu’Elise, Christine et Bernard.

Il s’agissait de faire une animation biblique à partir du texte d’Esaïe au chapitre 9 versets 1 à 6. Le but étant de faire vivre une veillée reliant recueillement et joie, profondeur biblique et traditions de Noel. De faire l’expérience d’une lecture personnelle puis partagée en petit groupe et enfin en famille après  la veillée.

La veillée était animée de chants traditionnels.

De l’avis de nombreux participants ce fut une belle veillée chaleureuse.

Voici le commentaire du Pasteur Wiblé :

La veillée de Noël s’est très bien passée.

Merci pour tout le travail préparatoire accompli et merci aussi aux nombreux bénévoles mobilisés pour la réussite de cette vigile.

L’animation biblique a bien fonctionnée la musique et les chants aussi, l’assemblée attentive, et heureuse d’être là.

Un grand merci pour votre accueil et cette bonne collaboration.

Bien chaleureusement en Jésus-Christ ;

Joyeux Noël à tous.

Amitié,

Simon Wiblé

Le culte de Noel fut célébré dans le temple de l’église réformée de Rueil-Nanterre. Quelques courageux paroissiens suresnois étaient présents.

 

                                                                                     NOEL DES ENFANTS

 

Elise et Christine se sont beaucoup investies afin que vos enfants participent activement et surtout témoignent à leur façon.

UN GRAND MERCI à toutes les deux.Leur engagement permet à notre église de rayonner auprès des enfants.

Comme vous avez pu le constater lors du culte du 17 décembre, cette Fête fut un succès. Les enfants ont pris un réel plaisir à mimer les textes lus par Janis (ado confirmée en mai).  Ianja, maman de Lohane et Fanny, maman de Marco et Méola, ont lu soit les textes bibliques du jour, soit la prière d’intercession. Les papas ont accroché les magnifiques tableaux de Françoise Greiner (tableaux prêtées par la Mission Intérieure) et préparé le reste de la salle. Le papa d’Alicia s’est occupé des projections des chants et du déroulé de la liturgie. Tous nos enfants repartirent avec des cadeaux et beaucoup de joie.

De l’avis de tous, ce fut une belle cérémonie qui a donné des envies et des idées aussi bien aux enfants qu’aux parents pour rééditer des saynètes autres qu’à Noel.

Textes mimés : Isaïe 9, 1 à 6 – Luc 1, 26 à 37, - Luc 2, 1 à 14

 

 

Synode régional des 17 et 18 novembre 2017

Le synode régional luthérien dont notre paroisse dépend s’est tenu le vendredi soir 17 novembre à l’église de la Trinité – Paris, puis toute la journée du samedi 18 novembre à l’église du Perreux sur Marne.

Toutes les paroisses étaient représentées, y compris  celles de Lyon et Nice, qui font partie, historiquement, de notre synode parisien. Soit au total 21 paroisses dépendant de l’Inspection luthérienne de Paris.

Ce qu’il faut retenir :

. Les finances régionales sont à l’équilibre.

. Le Conseil régional a proposé un projet de vie, qui n’a malheureusement pas pu être étudié en groupe, faute de temps mais qui pourra être discuté en paroisse. Nous vous proposerons donc un culte, type café-croissant, pour en discuter entre nous et envoyer nos remarques ensuite.

. Le projet unie a été âprement discuté, et a pris beaucoup de temps. Il en ressort que la majorité des paroisses ont le même sentiment que nous. A savoir : oui à une région unie, mais pas à une région unique. Nous craignons tous la disparition de nos paroisses et de notre identité. Des amendements ont été apportés notamment sur la représentativité de nos représentants synodaux. Nous vous en reparlerons également. A suivre de très près.

 

 

 

Editorial décembre 2017

Nous voilà arrivés à la fin de l’année ecclésiastique, et donc au début de la nouvelle année, puisque le premier dimanche de décembre est, cette année, le 1° dimanche de l’Avent !

Nous entrons donc dans cette période où nous attendons, espérons l’avènement de Jésus Christ, non seulement à Noël, mais aussi son avènement définitif à la fin des temps. L’Avent est cette période où nous réfléchissons à tout cela et où nous nous préparons. L’Evangile qui nous est proposé pour ce premier dimanche de l’Avent se termine par cet impératif : veillez !

Le premier repas des couples de la paroisse, en novembre, a été un succès et nous espérons pouvoir en réorganiser d’autres, en Janvier, aux alentours de Pâques et en mai… Norbert et Elke vous tiendront au courant des modalités pratiques !

C’est aussi en ce premier dimanche de l’Avent que notre Inspecteur Ecclésiastique nous suggère d’adopter la nouvelle version du Notre Père en Français, selon la décision du synode national de notre Eglise Protestante Unie.

En effet, « ne nous soumets pas à la tentation » pouvait se comprendre comme le fait d’un Dieu tentateur… et donc l’ensemble des Eglises Chrétiennes de France (Catholique, Orthodoxe et Protestante) ont préféré une traduction plus claire : « ne nous laisse pas entrer en tentation ». Notre paroisse de Suresnes avait déjà adopté cette version depuis plus d’un an…

Vivons ce mois de décembre dans l’attente fébrile, joyeuse de la venue de Jésus, et continuons à cultiver l’espérance de son retour…

                                                                                         

                                                           Pasteur Yves GOUNELLE

Editorial novembre 2017

Après ces jours magnifiques à Strasbourg, ce culte rassemblant une foule énorme au Zénith de cette ville, avec ces chorales réparties sur le chœur et dans la foule, nous devons redescendre de notre petit nuage et reprendre notre vie paroissiale ordinaire.

Encore que pour ce mois de Novembre, notre Conseil Presbytéral a prévu dès le 5 un repas regroupant les « jeunes » ménages (on est toujours le jeune de quelqu’un !!) afin de créer une fraternité entre les participants, un esprit de groupe et d’équipe ; et que très vite on va essayer de créer et faire vivre un groupe de jeunes, donc au fond nous ne redescendons pas, nous essayons au contraire de redonner vie à notre paroisse, nous essayons de créer une fraternité, une camaraderie, un groupe où chacun se sent plus proche de tous les autres.

Merci à Norbert et à Elke qui se bougent pour que tout ça puisse advenir et redonner vie et enthousiasme à notre communauté. Il faut plus de temps pour créer que pour détruire, et c’est un travail de longue haleine qui se met en place et que chacun de nous peut accompagner, dans la joie et le désir de servir notre Seigneur, de faire de cette paroisse une Eglise vivante et accueillante.

Dans le même temps, le retour de l’heure d’hiver, les jours qui raccourcissent nous annoncent que nous approchons de la période de l’Avent, cette période qui nous permet de nous préparer à fêter Noël, l’avènement du Christ sur cette terre. Chaque année, la magie de Noël nous remet en tête que ce n’est pas à nous de « monter » au ciel par nos pensées et nos actions pour gagner le paradis, mais que c’est Dieu lui-même qui, en la personne du Christ, descend sur la terre pour nous appeler et nous sauver.

Que cette certitude nous fasse vivre, chacun de nous, et nous conduise à Le servir et à témoigner de Son amour et de Sa grâce.

                                                                                         

                                                           Pasteur Yves GOUNELLE

Protestants en Fête 2017 et la chorale

Comme nous vous l’avions déjà annoncé notre chorale a participé au culte du 29 octobre au Zénith de Strasbourg, dans le cadre de Protestants en Fête.

Notre organiste, et chef de chœur, Tristan Poirier, nous a aidé à apprendre les chants, certains particulièrement difficiles. Et à la demande du chef de chœur responsable de l’animation musicale du culte, nous avons proposé aux choristes de la Région Parisienne (en chorale ou individuel) à se joindre à nous.

Certains et certaines sont venus les jeudis, et d’autres nous ont  rejoints lors des répétitions du 7 mars (au temple du Saint-Esprit dans le 8ème arrondissement de Paris) et  du 14 octobre (à l’église des Billettes). Un grand merci à ces paroisses, et particulièrement à Madame la Pasteure Hollard-Beau de nous avoir permis de répéter dans leurs locaux.

Les répétitions strasbourgeoises commencèrent le vendredi 27 octobre pour les choristes de scène (dont Albert Boum pour les basses) et le samedi 28 octobre pour les choristes de scène et de salle (Elise, Anjte, Isabelle, Conchi, Vincenza, Christine et Tristan).

Dimanche 29 octobre, la répétition générale et le filage commencèrent à 7H00 pour le uns et 8H00 pour les autres

Et le culte XXL (soit plus de 8000 personnes dont 750 choristes) démarra en Eurovision à 11H00.

Vous pourrez le voir ou le revoir en replay sur France 2.

Grâce aux répétitions chez nous et dans les deux autres paroisses nous avons lié amitié ou connaissance avec certaines personnes. Plusieurs se sont manifestées et ont proposé de nous rencontrer à nouveau….. à suivre

 

 

Editorial octobre 2017

Voilà enfin ce mois d’octobre qui va marquer l’apogée de « l’année Luther » que nous venons de vivre à l’occasion du 500° anniversaire de la Réforme.       

         Comme on vous le répète à souhait depuis un an, c’est en effet le 31 octobre 1517 que le moine et professeur de Nouveau Testament Martin LUTHER afficha sur les portes de son Eglise à Wittemberg 95 thèses, 95 affirmations qu’il soumettait au débat public… Cette initiative fractura le catholicisme romain et donna naissance aux Eglises protestantes, puis évangéliques qui existent toujours. Le seul précédent de cette importance avait été en 1054, la rupture entre l’Eglise d’Occident (catholique romaine) et l’Eglise d’Orient (les Eglises orthodoxes)…

         Ce mois d’octobre va être émaillé de moments forts : il y a eu la semaine dernière à La Sorbonne un colloque de 2 jours sur le sujet, avec la présence du Président de la République le vendredi soir. Il y aura,  Strasbourg, les 3 jours de « Protestants en fête » les 27, 28 et 29 octobre : notre paroisse sera représentée à ces journées non seulement par la chorale qui accompagnera notamment le culte du dimanche, mais aussi par la participation de plusieurs d’entre nous. Il y aura enfin le culte régional de la Réformation, organisé au Temple de Pentemont (106 rue de Grenelle, Paris 7°) le mardi 31 octobre à 19h30. Ce culte rassemblera non seulement les paroisses de l’Eglise Protestante Unie en Région Parisienne, mais aussi un certain nombre d’Eglises Evangéliques, elles aussi issues de la réforme du 16° siècle.

         Voilà donc un résumé de ce qui se passe ce mois ci en région parisienne. J’espère que les uns et les autres vous pourrez participer à plusieurs de ces manifestations, organisées non dans un souci identitaire ou de repliement sur nous même, mais dans l’esprit de reconnaissance envers notre Seigneur qui a dirigé son Eglise jusqu’à ce jour, et dans la certitude qu’Il continue à diriger l’Eglise encore en ce XXI° siècle.

                                                                           

                                                                        Pasteur Yves GOUNELLE

 

 

Des travaux durant l'été 2017

Cet été, notre ami et membre du Conseil Presbytéral, Norbert KOUMAJO KOUAME, a passé la plus grande partie de ses vacances à repeindre la salle sous l’église et la cuisine, et à poser du carrelage dans cette petite cuisine.

Et le samedi 2 septembre, un petit groupe a entrepris le nettoyage :

. du jardin, sous la direction de Norbert, avec l’aide de Vivien, l’un de nos derniers confirmands, et de Bernard

. de l’église et de la sacristie qui accueille les petits, par Elise et Elke

. de la salle et du bureau du presbytère, par Hermine

. de la salle sous l’église, par Anjte et Christine

Un grand merci pour leur implication dans ces taches qui permettent d’entretenir et embellir l’immobilier de notre paroisse.

Mais il reste encore à faire : lavage des vitres, dépoussiérage, divers bricolages, installation de la brocante, etc…

Il nous reste encore des travaux d’amélioration à faire dans la salle sous l’église (sol pour la salle, sol-rideaux-spots pour la scène).

N’hésitez pas à proposer votre aide, à prendre des initiatives en accord avec le Conseil Presbytéral.